Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Lorsqu’ils mettent le cap sur la France, nos voisins européens ne viennent pas y chercher la même chose. C’est ce qui ressort notamment de l’analyse livrée par Interface, qui a étudié les attentes et comportements des voyageurs espagnols, allemands, néerlandais et italiens.
image_pdfimage_print

Source : Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Des profils qui diffèrent

Ainsi, les Allemands en France sont avant « tout des boomers en quête d’indépendance et de relation », souligne l’étude. La tranche d’âge majoritaire parmi les Allemands ayant exprimé leur envie de visiter la France correspond aux 50-64 ans, suivi de près par les 35-49 ans, est-il ajouté. « Ces actifs avec des moyens recherchent plutôt à louer leur maison de vacances (51%) ou à séjourner dans des hôtels indépendants 3-4* (39%). Le type de vacances qu’ils privilégient sont les séjours à la plage (66%), les vacances repos (53%) – qui peuvent d’ailleurs s’accompagner d’activités bien-être type yoga, retraite ou spa (32%) ou d’une visite dans un parc d’attractions – et les city breaks (47%). Mais ils apprécient aussi les séjours culturels et les expériences culinaires”, détaille Interface Tourism.

Les Italiens, eux, sont surtout représentés par « la génération X, avec une soif d’authenticité », constate Interface. “Parmi les Italiens, ce sont surtout les 35-49 ans (38%) qui veulent surtout découvrir la France. Ces familles et couples d’actifs privilégient les hébergements à taille humaine ou authentiques : hôtels indépendants de classe moyenne (42%) et Bed and Breakfasts (40%). S’ils aiment les vacances à la plage (65%), ils apprécient aussi les séjours urbains (42%) et les vacances culturelles ou historiques (40%). Ils sont sensibles aux questions d’accessibilité et aux destinations LGBT+-friendly.” 

Les Néerlandais, pour leur part, sont surtout « des millenials à la recherche de confort ». « Les 18-34 ans sont de loin majoritaires (37%) parmi les Néerlandais désirant visiter la France », nous apprend ainsi l’étude. Ils préfèrent louer une maison de vacances (45%), voire opter pour un resort (26%) ou un hôtel de luxe 5* (25%). Ils apprécient les séjours balnéaires (52%) et urbains (40%), mais aussi les vacances culturelles (36%) ou sportives (séjours actifs type randonnée, escalade, surf : 14% / séjours au ski : 12%). Ils attachent de l’importance aux mobilités douces et aux activités écotouristiques.” 

Les Espagnols, enfin, sont essentiellement des « 35-49 ans en mode slow tourisme ». « Les Espagnols intéressés par des vacances en France sont également plutôt issus de la génération X avec 40% d’entre eux âgés de 35 à 49 ans. Ils visent des hôtels indépendant 3-4* (46%), mais aussi des hébergements à la campagne (fermes, gîtes, etc.) pour 37% d’entre eux. Ils sont amateurs de séjours à la mer (67%) et de farniente (40%), ainsi que de vacances culturelles (47%). Ils adoptent le slow tourisme : ils aiment interagir avec les locaux, rencontrer de nouvelles personnes et accordent de l’importance aux activités & transports à faible émission carbone. »

>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.