Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Lorsqu’ils mettent le cap sur la France, nos voisins européens ne viennent pas y chercher la même chose. C’est ce qui ressort notamment de l’analyse livrée par Interface, qui a étudié les attentes et comportements des voyageurs espagnols, allemands, néerlandais et italiens.
image_pdfimage_print

Source : Voyages en France : ce que veulent les touristes européens

Des profils qui diffèrent

Ainsi, les Allemands en France sont avant « tout des boomers en quête d’indépendance et de relation », souligne l’étude. La tranche d’âge majoritaire parmi les Allemands ayant exprimé leur envie de visiter la France correspond aux 50-64 ans, suivi de près par les 35-49 ans, est-il ajouté. « Ces actifs avec des moyens recherchent plutôt à louer leur maison de vacances (51%) ou à séjourner dans des hôtels indépendants 3-4* (39%). Le type de vacances qu’ils privilégient sont les séjours à la plage (66%), les vacances repos (53%) – qui peuvent d’ailleurs s’accompagner d’activités bien-être type yoga, retraite ou spa (32%) ou d’une visite dans un parc d’attractions – et les city breaks (47%). Mais ils apprécient aussi les séjours culturels et les expériences culinaires”, détaille Interface Tourism.

Les Italiens, eux, sont surtout représentés par « la génération X, avec une soif d’authenticité », constate Interface. “Parmi les Italiens, ce sont surtout les 35-49 ans (38%) qui veulent surtout découvrir la France. Ces familles et couples d’actifs privilégient les hébergements à taille humaine ou authentiques : hôtels indépendants de classe moyenne (42%) et Bed and Breakfasts (40%). S’ils aiment les vacances à la plage (65%), ils apprécient aussi les séjours urbains (42%) et les vacances culturelles ou historiques (40%). Ils sont sensibles aux questions d’accessibilité et aux destinations LGBT+-friendly.” 

Les Néerlandais, pour leur part, sont surtout « des millenials à la recherche de confort ». « Les 18-34 ans sont de loin majoritaires (37%) parmi les Néerlandais désirant visiter la France », nous apprend ainsi l’étude. Ils préfèrent louer une maison de vacances (45%), voire opter pour un resort (26%) ou un hôtel de luxe 5* (25%). Ils apprécient les séjours balnéaires (52%) et urbains (40%), mais aussi les vacances culturelles (36%) ou sportives (séjours actifs type randonnée, escalade, surf : 14% / séjours au ski : 12%). Ils attachent de l’importance aux mobilités douces et aux activités écotouristiques.” 

Les Espagnols, enfin, sont essentiellement des « 35-49 ans en mode slow tourisme ». « Les Espagnols intéressés par des vacances en France sont également plutôt issus de la génération X avec 40% d’entre eux âgés de 35 à 49 ans. Ils visent des hôtels indépendant 3-4* (46%), mais aussi des hébergements à la campagne (fermes, gîtes, etc.) pour 37% d’entre eux. Ils sont amateurs de séjours à la mer (67%) et de farniente (40%), ainsi que de vacances culturelles (47%). Ils adoptent le slow tourisme : ils aiment interagir avec les locaux, rencontrer de nouvelles personnes et accordent de l’importance aux activités & transports à faible émission carbone. »

>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme institutionel.