Tourisme / Voyage. Vacances et handicap : comment s'organiser ?

Tourisme / Voyage. Vacances et handicap : comment s’organiser ?

Partir en vacances quand on a un handicap moteur, visuel ou auditif peut parfois s’avérer compliqué, pour trouver un logement et des activités adaptés à ses besoins. Mais des solutions existent pour faciliter l’organisation de ses vacances.
image_pdfimage_print

Voyager dans de bonnes conditions

Que l’on parte loin de chez soi ou pour une destination de proximité, partir en vacances nécessite de s’organiser pour se déplacer. Et ce qui peut constituer un détail pour certains peut devenir une barrière pour les personnes en situation de handicap.

Pour les voyages en voiture, certains loueurs proposent des véhicules adaptés à certains handicaps moteurs. Certains réseaux, comme Ulysse, proposent également des services de taxis, spécifiquement adaptés aux personnes handicapées. Des agences sont accessibles dans toutes les régions françaises.  

Pour les voyages en train, la SNCF a développé le service Accès Plus, pour les personnes en situation de handicap physique ou en situation de déficience intellectuelle. Ce service gratuit, à réserver au préalable, permet un accompagnement par un agent de la SNCF depuis la gare et jusqu’à sa place à bord du train et le portage d’un bagage (15 kg maximum).

Une fois à destination, un agent vient accompagner les personnes bénéficiant du service, jusqu’à la gare ou pour rejoindre une correspondance.

Différents services permettent également de faciliter ses voyages en avion. La compagnie Air France propose notamment le service Saphir, destiné aux personnes à mobilité réduite, qui permet de recevoir de l’assistance dans ses déplacements. Gratuit, le service est à activer dès la réservation du vol et à confirmer 48 heures avant l’embarquement.

À bord, certains avions sont également équipés de chaises de transfert de bord, permettant de se déplacer dans les allées. Les aéroports sont également tenus de proposer des services adaptés aux personnes en situation de handicap, notamment moteur, en leur dédiant certains sièges adaptés dans les espaces d’attente.

Bien s’informer sur la destination

Les guides de voyage permettent de tout savoir sur sa destination de vacances, mais ne détaillent que rarement les informations pouvant être utiles aux personnes en situation de handicap.

Certains sites, comme Handiplanet, sont très utiles pour avoir les retours directs de certains voyageurs, qui détaillent leur expérience, destination par destination.

Une quinzaine de villes sont pour le moment accessibles sur le site, de Paris à Barcelone, en passant par Bordeaux, Toulouse, New York, Berlin, Nice ou Montpellier.

Consulter une agence spécialisée

Prenant en charge toute l’organisation d’un séjour, du transport à l’hébergement, en passant par l’itinéraire, les déplacements sur place et les activités, les agences de voyage spécialisées pour les personnes en situation de handicap sont une solution pratique et efficace pour organiser ses vacances.

L’agence Yoola, pionnière et leader du marché, propose par exemple une cinquantaine de destinations à l’étranger et assure transport et hébergement adaptés, ainsi qu’un service d’assistance tout au long du voyage.

Courts séjours en France ou évasion à l’autre bout de la planète, organisation d’un voyage de noces ou séjour organisé en parallèle à de grands évènements sportifs sont quelques-uns des services proposés.

Source : Tourisme / Voyage. Vacances et handicap : comment s’organiser ?

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.