Tourisme responsable : l’heure d’impliquer les visiteurs

Tourisme responsable : l’heure d’impliquer les visiteurs

image_pdfimage_print

Il y a quelques jours, plusieurs organisations du tourisme ont lancé, avec le Secrétariat d’Etat au Tourisme, une consultation citoyenne sur le tourisme responsable afin d’interpeller l’ensemble des citoyens ainsi que les voyageurs sur ce sujet dont tout le monde s’accorde désormais à dire que c’est la priorité de cette relance.

RAPPELEZ-VOUS L’ISLANDE ET SON SERMENT

C’était avant l’été 2017. Une éternité quand on regarde juste les 15 derniers mois… C’est bien l’Islande qui avait innové en son temps pour impliquer les voyageurs afin de trouver un remède (marketing) au surtourisme qui commençait à pointer son nez dans les paysages préservés de l’île. Un texte, bien écrit, compilé à des vidéos humoristiques, poussait ainsi le visiteur à signer ce « Serment islandais », une sorte d’engagement, de charte pour respecter le patrimoine naturel et les paysages islandais une fois arrivée sur place. Ça avait fait du bruit à l’époque car nous n’en étions qu’au début des débats autour du surtourisme (Les Calanques ne réfléchissaient pas encore au démarketing) et tout le monde, dans l’industrie du tourisme, n’était pas encore convaincu des bienfaits du tourisme responsable.

4 ans plus tard, ce texte sonne toujours aussi juste et de nombreuses destinations ont pris une direction similaire que ce soit la Finlande dernièrement mais aussi la région Auvergne Rhône-Alpes pour aller moins loin avec sa vidéo et son manifeste autour d’un tourisme bienveillant.

Or, on a le droit de se poser la question si ces textes cherchent véritablement à modifier les comportements des visiteurs ou plutôt à caractériser le positionnement éco-responsable d’une destination à travers une campagne de communication et ainsi répondre aux nouvelles consciences des voyageurs.

JEU CONCOURS ET MINI-CHARTE POUR L’ÎLE DE RÉ

Dans la même lignée, les jeux concours ont toujours été de très bons outils pour faire connaître une offre ou une destination en particulier depuis l’avènement des réseaux sociaux. Avant l’été, c’est un bon moyen de renouer le contact avec les visiteurs. Étant donné le succès de cet outil, pourquoi ne pas en faire un outil au service du tourisme responsable en permettant de sensibilisant tous les joueurs aux bienfaits de la mobilité douce ou bas carbone, des circuits courts et autres expériences en milieu naturel. C’est le pari pris cette année par la Destination Île de Ré qui a lancé dernièrement une opération combinant influenceur engagé (Clo et Clem), jeu concours et « mini charte » d’engagement pour les participants. Avec plus de 16 500 répondants, c’est un vrai succès pour l’office de tourisme qui a pu sensibiliser un public large aux enjeux du tourisme responsable à travers cette opération. A voir désormais l’efficacité de ce dispositif cet été en particulier sur la question de la mobilité qui est souvent un enjeu crucial sur l’île durant la haute saison.

Lire la suite : Tourisme responsable : l’heure d’impliquer les visiteurs

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.