Tourisme et Handicap : quand le conseiller technique facilite l’obtention de la marque

image_pdfimage_print

Le cahier des charges Tourisme et Handicap est jugé parfois lourd et difficile à aborder par les prestataires touristiques et culturels qui souhaitent obtenir la marque.

Cette dynamique de mise en accessibilité est bien souvent freinée par les contraintes réglementaires liées à la loi Handicap de 2005, le coût des travaux d’adaptation dans des budgets restreints. Le durcissement des cahiers des charges des marques nationales peut aussi être perçue comme une certaine rigidité à l’action. Notons également que le réflexe handicap est loin d’être intégré en amont dans les politiques publiques, ce qui facilite encore moins la démarche pour les prestataires privés.

Néanmoins, on s’aperçoit en Bretagne, que les territoires couverts par un accompagnement local en matière d’accessibilité favorisent systématiquement l’obtention de la marque Tourisme et Handicap. Accompagné par des experts de l’accessibilité, les projets des professionnels, évitent les écueils et les mauvaises interprétations en matière d’accessibilité. Être accompagné c’est aussi être encouragé et mis en relation avec le monde du handicap (associations locales, futurs clients…), c’est ce qui donne sens au projet dans sa finalité, s’ouvrir à la clientèle en situation de handicap et comprendre les besoins de celle-ci.

Reste donc à savoir comment les territoires peuvent s’organiser pour mettre en œuvre cet accompagnement individuel : quel temps imparti pour cette mission, combien de dossiers suivis chaque année… car il est clair que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Le nombre de dossiers accompagnés, qu’il soit le fruit d’une demande ou d’une prospection, vient renforcer l’expertise du conseiller technique. La conséquence étant cette montée en compétence aussi appréciée par le professionnel que nécessaire pour la création d’offres touristiques accessibles en Bretagne.

OTB favorise depuis plusieurs années cette transformation du maillage du territoire en matière d’accompagnement. Depuis la Loi Nôtre, nombreux sont les offices de Tourisme qui ont pris à bras le corps cette compétence d’avenir pour un territoire de plus en plus visité par les seniors, les familles avec poussettes et les personnes en situation de handicap. Parallèlement d’autres acteurs touristiques participent de cette démarche d’accompagnement : les CCI, les agences de développement touristiques sans oublier les évaluateurs agréés TH qui dans une deuxième étape viennent aussi conseiller le professionnel dans sa démarche de progrès avant l’obtention de la marque Tourisme et Handicap.

Des structures engagées témoignent

« La structure Avel char à voile qui propose, comme son nom l’indique, la découverte du char à voile dans la Baie du Mont-Saint-Michel, souhaitait obtenir le label Tourisme & Handicaps. En l’absence d’un cahier des charge spécifique, Marianne Abgrall (OT Saint-Malo – Baie du Mont-St-Michel) m'a été d'un grand soutien pour la réalisation de ce projet, qui me tenait à coeur pour plusieurs raisons... L’accessibilité du bâtiment était l'objet essentiel de ma demande, puisque l’activité accueillait déjà ce public. Pour cela, Mme Abgrall m'a accompagné tout au long de ma démarche, du cahier des charges à la remise de la plaque "Label T&H". Elle a permis d'avoir les questions / réponses rapidement pour la mise en place du dossier et des équipements demandés, des conseils également sur le type d'équipement à prévoir. Elle s'est déplacée à chaque fois que cela était nécessaire pour rencontrer les personnes, qui étaient soit en charge de la labellisation et aussi pour l'aménagement de nos locaux... Sans son aide, la démarche aurait été soit beaucoup plus fastidieuse ou bien n'aurait simplement pas aboutie du fait que le cahier des charges n’existait pas. Mais elle, du fait de sa mobilité et de son investissement, nous a connu et permis de nous faire connaitre ! »
Avelchar
Johann FAVE
Avelchars – HIREL (35)
« Nous avions une démarche en cours pour notre classement tourisme et handicap depuis quelques temps. Cette démarche n'a pas été validée pour quelques détails, à la reprise du dossier par Marie-Christine FAVENNEC (CCI 22), changement de cap, il faut reconnaitre son implication et sa compétence à mobiliser pour atteindre l'objectif. Nous avons obtenu notre classement pour les quatre handicaps et nous remercions encore Marie-Christine pour sa détermination. Il faut souligner aussi sa connaissance sur le monde du handicap et son relationnel qui ont facilités la finalité du classement de l'hôtel »
PHOTO KER MOOR 2020 09
Jean-Luc LANDEL
Hôtel Ker Moor Préférence - SAINT QUAY PORTRIEUX (22)

OTB vous accompagne

OTB vous accompagne sur le volet accessibilité notamment en matière de formations.
OTB peut aussi vous aider à monter en compétence en accompagnant vos référents accessibilité sur le terrain pour le suivi des professionnels qui souhaiteraient obtenir la marque Tourisme et Handicap. La formation conseiller technique pourra être remise au programme du plan de formation sur demande. L’ensemble de ces formations peuvent aussi s’inscrire dans un projet plus global de Destination.
Pour en savoir plus, contacter Laurence BUREL.

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.