Pourquoi le tourisme est-il le mal-aimé des pouvoirs publics ?

43437061-35846172
image_pdfimage_print

Source : Pourquoi le tourisme est-il le mal-aimé des pouvoirs publics ?

Hormis l’hôtellerie que Roland Heguy, forte tête et grande gueule, défend bec et ongles, on chercherait en vain un organisme représentatif de la profession lors de la dernière grand messe célébrée à Bercy, mardi dernier par Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, et Agnès Pannier Runacher, Secrétaire d’État.

Bigre ! C’était pourtant du coronavirus dont il était question. Vous savez ce virus qui, malgré sa taille microscopique, vide vos agences et fait le ménage dans les compagnies aériennes. 

Celui-là même qui fait s’effondrer la Bourse, met à genoux les organisateurs d’événements et nettoie mieux les plateaux d’affaires que de l’ajax ammoniaqué.

>>> lire la suite

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Derniers articles

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée à l’industrie du tourisme.