Pourquoi le tourisme d’affaires est essentiel pour la France

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
image_pdfimage_print

Source : Pourquoi le tourisme d’affaires est essentiel pour la France

 

Pour la première fois, une étude permet d’estimer le poids du marché des événements d’entreprises dans l’Hexagone. Séminaires et conventions soutiennent le tourisme, notamment en basse saison.

C’est un secteur clé pour le tourisme français, mais que l’on évaluait jusqu’à présent difficilement. Une étude réalisée par le cabinet EY pour le compte d’un collectif d’organisations professionnelles et d’institutions (*) lève enfin le voile sur le marché des événements d’entreprises en France. Cette étude complète celles déjà réalisées sur les autres filières du tourisme d’affaires (foires/salons et congrès). Focus sur les 4 principaux enseignements.

Des retombées évaluées à 32 milliards d’euros

L’an dernier, 380 000 événements d’entreprises et institutions ont été organisés en France métropolitaine. Ces chiffres ne prennent pas en compte l’activité des foires et salons ni celle des congrès (Paris est leader mondial). Les retombées pour les professionnels et plus globalement le tourisme français sont conséquentes. Selon l’étude, elles sont évaluées à 32 milliards d’euros, avec pour corollaire 335 000 emplois créés ou maintenus.

Les entreprises de la filière (agences, prestataires de contenus, traiteurs…) sont les premières à bénéficier de ce dynamisme, avec 16,8 milliards de retombées (52% du total). Les 48% restants profitent aux entreprises d’accueil, à commencer par l’hébergement (5,5 milliards), devant la restauration (3,4 milliards), le transport d’accès et le commerce local. Surtout, les événements d’entreprises permettent delisser l’activité en remplissant les hôtels en basse saison.

Près de 2 événements par Français par an

Les événements d’entreprises en France ont accueilli 52 millions de participants en 2018. En moyenne, chaque Français actif participerait à 1,7 événement par année, preuve du dynamisme du secteur à une période où la technologie isole les collaborateurs et où les entreprises ont besoin de faire passer leurs messages. La clientèle internationale (entreprises étrangères qui organisent des événements en France), est essentielle pour le secteur.

Si elle ne représente que 11% des participants, ces derniers génèrent 44% des retombées en termes de dépenses. 70% de cette clientèle prolonge ensuite son séjour dans l’Hexagone, fait parfois venir un conjoint sur place, ce qui contribue à dynamiser l’économie des villes et des régions. En revanche, seulement 23 % des participants français complètent un déplacement par quelques jours de détente.

 

>>> Cliquez ici pour lire la suite de l’article

 

Pierre Bouton

Pierre Bouton

Directeur de la Fédération des Offices de Tourisme de Bretagne. Passionné par le digital et la transformation des structures, il apporte son expertise auprès des OT.

Derniers articles

L’actualité disponible 7 jours / 7

OTB vous propose tous les mercredis une veille sectorielle réalisée par l’équipe et nos partenaires. Elle a pour objectif de nourrir la vision prospective des

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée à l’industrie du tourisme.