Plaidoyer et conseils pour l'accessibilité des sites Internet de tourisme

Plaidoyer et conseils pour l’accessibilité des sites Internet de tourisme

Un site Internet bien conçu doit être accessible à tous et notamment aux personnes ayant des déficiences visuelles ou rencontrant des difficultés motrices, cognitives, auditives. Les destinations engagées dans un tourisme responsable doivent répondre à ces enjeux sociétaux en favorisant l’inclusion de tous les publics.
image_pdfimage_print

Source : Plaidoyer et conseils pour l’accessibilité des sites Internet de tourisme

VOUS AVEZ DIT “RESPONSABLE” ?

Lorsqu’on évoque la notion de tourisme responsable, la première association d’idées est celle de l’écologie, en d’autres termes les conséquences d’une consommation touristique et des mobilités sur notre environnement. Certes par abus de langage, mais surtout et à juste titre, le fruit du battage médiatique autour des questions environnementales, du réchauffement climatique, des énergies propres et des belles promesses qui n’engagent que le temps d’une campagne pour grappiller quelques voix. Bref, on y perd un peu son latin dans toutes ces terminologies qui finissent dans un beau gloubi-boulga cher à Casimir.

Et surtout on a tendance à gommer tous les autres aspects du tourisme responsable aussi bien sur les conditions de vie des communautés résidentes que sur l’inclusion de tous les publics. Et sur ce dernier point en particulier, dans le tourisme, nous sommes franchement à la traîne ! Et un peu honteusement aussi, il faut bien l’avouer. 

Un site Internet bien conçu doit être accessible à tous et notamment aux personnes ayant des déficiences visuelles ou rencontrant des difficultés motrices, cognitives, auditives. Les destinations engagées dans un tourisme responsable doivent répondre à ces enjeux sociétaux en favorisant l’inclusion de tous les publics.

UN CADRE LÉGAL SUR L’ACCESSIBILITÉ

Tellement à la traîne que nos politiques n’ont pas trouvé meilleur remède pour éveiller les consciences que de légiférer avec des sanctions à la clé. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’étau se resserre et nul n’est censé ignorer la loi.

Le Décret n° 2019-768 du 24 juillet 2019 précise les exigences d’accessibilité aux personnes handicapées des services de communication en ligne qui varient en termes d’échéance selon le cadre de l’entreprise (personne morale, délégation de service public, etc. ). Quoiqu’il en soit, beaucoup ne font que jouer la montre puisque ces exigences devraient s’appliquer à tous : à compter du 1er octobre 2020 pour les sites Internet, Intranet et à compter du 1er juillet 2021 pour les applications mobiles, les progiciels et le mobilier urbain numérique.

C’est tout de même bien triste qu’il faille en passer par une loi pour favoriser la conformité sur l’accessibilité des services de communication. Avec un minimum d’empathie des techniciens comme des élus, ce sujet devrait être prioritaire.

>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.