Messageries : les niveaux de sécurité de Signal, WhatsApp, Telegram, Olvid, Wire…

Messageries : les niveaux de sécurité de Signal, WhatsApp, Telegram, Olvid, Wire…

image_pdfimage_print

Source : Messageries : les niveaux de sécurité de Signal, WhatsApp, Telegram, Olvid, Wire…

La confidentialité est au cœur des préoccupations des utilisateurs. Tour d’horizon des messageries et de leurs différents niveaux de sécurité.

Après la polémique autour de la nouvelle politique de confidentialité de WhatsApp, les utilisateurs ont cherché à trouver des alternatives de messagerie pour discuter de façon plus sécurisée et pour mieux protéger leurs données. Ces messageries garantissent la confidentialité de vos données, mais quel réel niveau de sécurité offrent-elles vraiment ?

Qui offre un chiffrement de bout en bout en intégral ?

On nommera « chiffrement de bout en bout en intégral », un chiffrement avec le protocole E2E qui va crypter tous les moyens de communications (discussions privées ou de groupe, appels audio ou vidéo…) ainsi que les métadonnées associées. Cette distinction est importante car des applications peuvent proposer un chiffrement de bout en bout mais malgré tout récupérer certaines données ou métadonnées.

Pour un chiffrement de bout en bout intégral, les nominés sont :

  • Olvid : l’application française dispose d’un protocole de chiffrement qui va permettre un lien direct entre les contacts, sans passer par un serveur global, ce qui va protéger les échanges et les métadonnées associées. Petite distinction avec Signal : pas besoin d’un accès au numéro de téléphone car il n’y a pas de compte à créer, et la mise en relation entre interlocuteurs se fait sans serveur central, ce qui renforce encore davantage la sécurité de vos échanges.
  • Skred : l’application a été fondée par Pierre Bellanger, le PDG de Skyrock, et propose un chiffrement de bout en bout, sans serveur intermédiaire de transit des messages à l’instar d’Olvid. Autre point fort : vous n’avez pas besoin de numéro de téléphone pour accéder au service. La messagerie possède une version gratuite et se développe également par le biais d’offres sur mesure pour des entreprises.
  • Threema : Très prisée en Allemagne, Autriche et Suisse, cette messagerie instantanée (payante) dispose d’une bibliothèque de cryptographie open source éprouvée NaCI, qui chiffre à la fois vos données et vos métadonnées. On parle également d’architecture décentralisée, c’est-à-dire qu’aucune donnée n’est stockée sur un serveur. De plus, il n’est pas obligatoire de fournir un numéro de téléphone ou une adresse email pour utiliser l’application.
  • Signal : l’application dispose d’un chiffrement de bout en bout intégral par défaut qui s’applique à l’ensemble des discussions de l’application, et propulsé par un protocole Signal à code source ouvert. En supplément, la messagerie propose pour chaque discussion : un numéro de sécurité unique qui garantit la sécurité de vos messages et appels. Contrairement à Olvid, Skred ou Threema, elle requiert un numéro de téléphone ou adresse email.
  • Wire : l’application basée en Suisse, plutôt destinée aux entreprises qu’au grand public, a été fondée par le co-créateur de Skype et est 100 % open source. Elle propose un chiffrement de bout en bout de toutes vos données échangées à travers vos messages, appels ou médias. À savoir : Wire utilise le protocole Proteus, basé lui même sur le même protocole que Signal.

Qui propose un chiffrement de bout en bout mais avec des particularités ?

>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme institutionel.