L’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Grèce veulent prendre une longueur d’avance pour attirer les vacanciers internationaux. Les enjeux sont vitaux pour les pays de l’Europe du sud…

andalousie-300x173-1
image_pdfimage_print

Source : L’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Grèce veulent prendre une longueur d’avance pour attirer les vacanciers internationaux. Les enjeux sont vitaux pour les pays de l’Europe du sud…

En priorité, chacun essaye de promouvoir le principe de vacances près de chez soi, en vantant le plaisir de découvrir les territoires de son propre pays, et surtout en incitant ses compatriotes à soutenir ainsi leurs entreprises liées au tourisme, toutes en danger.

Mais, l’énorme enjeu est celui de capter à nouveau la clientèle internationale, d’abord cet été, puis tout au long de l’année. Il faut savoir que la France, première destination mondiale, a accueilli en 2019, plus de 90 millions de visiteurs étrangers ; viennent ensuite l’Espagne (85 millions), les Etats-Unis (82 millions) et l’Italie (65 millions). L’activité touristique dans le monde engendrait ainsi plus de 5 milliards de dollars de recette par jour !

>> lire la suite

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Derniers articles

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée à l’industrie du tourisme.