Les technologies immersives au service du secteur du tourisme

image_pdfimage_print

Source : Les technologies immersives au service du secteur du tourisme

les technologies immersives au service du secteur du tourisme

La Banque des Territoires vient de dévoiler une étude intitulée « Technologies immersives, une opportunité pour les collectivités locales ? ». L’un des chapitres est dédié au secteur du tourisme et aux cas d’usages qui ont vu le jour dans le secteur.

Avant même de rentrer dans le vif du sujet, il convient de définir le terme de « technologies immersives ». Selon la Banque des Territoires, il s’agit d’ « un terme générique décrivant un  ensemble de technologies qui « améliorent » ou « enrichissent » l’environnement réel et nos sens soit en intégrant les informations numériques / du contenu numérique dans le monde réel, soit en  créant un nouvel environnement virtuel venant remplacer l’environnement réel ».

Trois grandes technologies composent les technologies immersives : la réalité virtuelle (immersion dans un univers totalement virtuel), la réalité augmentée (couche de virtuel superposé sur le réel) et la réalité mixte (interaction virtuelle dans le réel). D’autres typologies de technologies immersives existent également : le son binaural (son en 3D), la technologie haptique (reconstitution du toucher), les hologrammes, le jumeau numérique (reproduction virtuelle d’un objet) et la téléprésence.

Les technologies immersives durant tout le parcours client

Selon l’étude, les technologies immersives sont intéressantes durant tout le parcours client du voyageur. Elles peuvent servir à attirer les voyageurs, à maximiser la valeur du séjour dans tous les sens du terme, à accueillir, fluidifier mais aussi fidéliser les voyageurs.

Lors d’entretiens et de recherches, la Banque des Territoires a identifié plusieurs projets durant ces différentes étapes. Pendant la phase de préparation du voyage, des expériences de visite à distance peuvent être proposées pour initier le voyageur à se rendre sur un territoire ou dans un hébergement. Elles peuvent être proposées lors de salons ou être installées sur des bornes à l’étranger. Lors de la phase de transformation, certains projets proposent la réservation en direct dans le prolongement de la visite. D’une manière générale, l’étude constate qu’une visite virtuelle facilite la décision d’achat immédiate car elle engage l’utilisateur émotionnellement.

>>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.