Les destinations françaises sont-elles sous pression environnementale ?

image_pdfimage_print

Source : Les destinations françaises sont-elles sous pression environnementale ?

mantei acquavia

Christian Mantei, président d’Atout France, et Pascal Acquaviva, chargé de communication et marketing de l’Agence du tourisme de Corse (ATC). Car la France, première destination mondiale en 2019 avec 90 millions de visiteurs étrangers, est déjà confrontée, dans certains territoires, à des phénomènes liés à la fréquentation touristique.

Car la France, première destination mondiale en 2019 avec 90 millions de visiteurs étrangers, est déjà confrontée, dans certains territoires, à des phénomènes liés à la fréquentation touristique. Et elle le sera sans doute encore plus dans le futur, quand la pandémie n’empêchera plus le tourisme mondial de reprendre sa marche en avant. « C’est ce qui fait que le développement durable n’est plus une option : c’est le socle de la stratégie touristique en France. Nous sommes désormais dans l’urgence », pose Christian Mantei, le président d’Atout France.

Pour l’organe de promotion de la destination France à l’international, c’est la place de la France comme première destination touristique mondiale qui est questionnée. Pour rester leader, dans les chiffres comme dans le rayonnement international, la France « ne peut plus faire de greenwashing, du superficiel. Il faut passer aux actes. Et ça ne concerne pas que l’industrie du tourisme, mais tous les secteurs de l’économie. Nous entrons dans une dynamique générale, concrète, qui est une forme de croissance. On ne va pas s’arrêter de vivre ! Mais nous devrons vivre différemment », estime Christian Mantei.

>>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.