Les 6 tendances qui façonneront le tourisme de demain selon Amadeus

Source : Les 6 tendances qui façonneront le tourisme de demain selon Amadeus

les 6 tendances qui faconneront le tourisme de demain selon amadeus

Dans son rapport « Travel Trends 2022 », Amadeus révèle les tendances qui contribueront à transformer le secteur du tourisme en 2022 et dans les prochaines années. Une analyse réalisée grâce à des données de voyage rassemblées de façon anonymes et à des conversations tenues avec des experts d’Amadeus.

1ère tendance : Savourer le moment présent

Selon l’étude, la crise sanitaire nous a fait réaliser ce qui compte vraiment. Elle nous a rendu nostalgique de la « vie d’avant » et notamment des grands projets de voyage. C’est en 2022 que pourrons enfin être réalisés ces rêves ou ces retrouvailles avec nos proches. Amadeus a constaté une augmentation conséquente des recherches de voyages vers des destinations ou des expériences « uniques », telles que le Machu Picchu avec les recherches de vols vers les villes péruviennes de Lima et de Cusco en hausse de près de 50 %. La Tanzanie connaît, elle, une hausse de 36% des recherches.

2e tendance : Le « Friendcation »

Après une longue période d’enfermement et de restrictions due à la crise sanitaire, passer du temps avec ses amis n’a jamais été aussi important, selon Amadeus. C’est pourquoi des destinations connues pour attirer des bandes d’amis ont le vent en poupe. « Les recherches de voyages à Cancun ont plus que doublé d’une année à l’autre, et Hawaï a connu un pic d’intérêt similaire », renseigne l’étude. Les recherches pour des voyages à Las Vegas ont augmenté de 61 % et celles pour Carthagène, lieu de rencontres prisé entre amis en Colombie, a augmenté de plus de 200 %.

3e tendance : L’écotourisme

« De sujet de conversation, l’’écotourisme va devenir une véritable tendance en 2022 », assure Amadeus. Mais il est difficile de concilier préoccupations environnementales avec envie de revanche sur les voyages.

C’est pourquoi les voyageurs vont avoir davantage envie de donner du sens à leurs vacances, en y incluant par exemple une part de missions associatives au bénéfice des communautés sur place. Une récente enquête commandée par Amadeus révèle que 37 % des personnes interrogées pensent que les possibilités offertes aux voyageurs pour participer à la préservation des destinations touristiques aideront le secteur à devenir plus durable à long terme. Ils attendent également une plus grande disponibilité des modes de transport écologiques, tels que les avions et les trains électriques (41 %) et les technologies solaires ou éoliennes (35 %).


A lire également : Tourisme durable, responsable, équitable… : de quoi parle-t-on ?


A travers le monde, les initiatives se multiplient pour répondre à cette nouvelle attente des voyageurs. En Afrique du Sud, le groupe Mantis propose des programmes écotouristiques, Habitat for Humanity a développé les programmes « travel & build » et « global village » et Global Citizens Network a entamé une collaboration avec la réserve indienne de White Earth dans le Minnesota.

Enfin, les données Amadeus révèlent que les recherches de voyages aux États-Unis vers l’éco-paradis du Costa Rica ont augmenté de 234 % par rapport à l’année précédente et, en Europe, l’Islande, pays neutre en carbone, a enregistré une hausse de 11 % de visites.

4e tendance : Le retour du voyage d’affaires

Ces derniers mois ont demandé aux entreprises de revoir leur manière de travailler. Le télétravail n’a jamais eu autant de succès et certaines entreprises, comme Spotify, ont annoncé que leur personnel travaillera en permanence à domicile.

« Les entreprises les plus avant-gardistes envisagent de regrouper les départements dans des lieux centraux, les journées de travail au bureau mettant davantage l’accent sur les éléments sociaux et la cohésion de l’équipe. Certaines entreprises commencent même à réserver des week-ends ou des journées à l’hôtel afin de réunir les employés. », explique Amadeus.


A lire également : Quel est l’impact du télétravail sur le voyage d’affaires ?


L’heure est donc aux retrouvailles entre collègues, plus qu’aux réunions Zoom. Les données d’Amadeus révèlent que la moitié des voyageurs se rendront pour affaires vers une destination nécessitant un vol dans le courant de l’année. A la fin de l’année 2021, l’activité devrait atteindre 40% à 50% de celle de 2019 et d’ici fin 2022, la reprise devrait permettre d’atteindre jusqu’à 60% des volumes d’avant Covid (baromètre EPSA-IFTM).

Mais le voyage d’affaire ne reviendra pas tel quel selon l’étude. Le paiement mobile, qui s’est développé dans les derniers mois, devrait faciliter les étapes de paiement, de réalisation de notes de frais et de réclamation.

>>> lire la suite

Partager cet article

Laisser un commentaire :

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.