Le « Tour de Belle-Île-en-Mer » élu chemin de grande randonnée préféré des Français

image_pdfimage_print

Source : Le « Tour de Belle-Île-en-Mer » élu chemin de grande randonnée préféré des Français

P29031556D4934151G

Les résultats du vote national sont tombés ce jeudi 18 novembre 2021. C’est le chemin de grande randonnée « Tour de Belle-Île », le GR 340 de Belle-Île-en-Mer (Morbihan), qui est arrivé en tête du concours organisé pour la cinquième année par la Fédération française de randonnée.

Virginie Rous, responsable de l’accueil à l’Office de tourisme, Bernard Roué, président de l’association Belle Ile Pousse Pieds, Noémie Soulier, Conseillère municipale de Palais et Conseillère communautaire, Karine Piquet, directrice de l’Office de tourisme de Belle Ile en Mer. © Ouest-France

Huit candidats au total

Sept autres candidats étaient en lice : le GR de Pays Massif du Ventoux (Vaucluse), le GR 107, Chemin des Bonshommes (Ariège), le GR 5, Traversée du Massif des Vosges (territoires d’Alsace), le GR 55, Les Glaciers de La Vanoise (Savoie), le GR Bordeaux Métropole (Gironde), le GR 2 Au Fil de la Seine (Côte-d’Or) et le GR 22, Paris-le Mont-Saint-Michel (Orne).

Bernard Roué, président de l’association Belle-Île pousse-pieds, « en méditation » sur le GR 340. © Association Belle-Île pousse-pied

Le bonus fait la différence pour la première fois

C’est le GR de Pays Massif du Ventoux qui a obtenu le plus de voix avec 18 065 suffrages (20,9 %). Le GR 340, Tour de Belle-Île-en-Mer, remporte cependant la compétition grâce au bonus de 20 % qui réside dans l‘appui du « coup de cœur du jury », composé de personnalités de l’univers de l’outdoor et du tourisme : 16 629 voix + 20 % = 19 955 voix, soit 23,1 %. C’est la première fois que le bonus a une influence sur le résultat final.

Une réelle implication locale

La fédération de randonnée du Morbihan s’était impliquée, comme l’office de tourisme de Belle-Île-en-Mer et l’association Belle-Île pousse-pieds. Tous se disent, bien sûr, ravis de ce résultat. « Il pourrait avoir une incidence sur la fréquentation de l’île, en termes de quantité sans doute, mais aussi de qualité, dans la mesure où les randonneurs pourraient étaler leurs déplacements sur une plus grande partie de l’année et les partenaires de l’office s’adapter à ce nouveau succès pour le territoire », a précisé Karine Piquet, directrice de l’office de tourisme de Belle-Île.

>>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.