le télétravail multiplie les risques d’attaques envers les organisations

image_pdfimage_print

Source : le télétravail multiplie les risques d’attaques envers les organisations

Selon un rapport de Malwarebytes, 20 % des organisations ont été victimes d’une cyberattaque causée par un collaborateur en télétravail depuis le début de la pandémie. La pandémie de COVID-19 a poussé de nombreuses entreprises à privilégier le travail à distance pour maintenir leur activité.

La pandémie de COVID-19 a poussé de nombreuses entreprises à privilégier le travail à distance pour maintenir leur activité. Une transition brusque qui comporte son lot de risques en matière de cybersécurité et pousse les sociétés à s’adapter à un modèle de communication à distance : mail, chat, vidéoconférence, tout cela sans la présence des équipes techniques. Pour mesurer l’impact de ce passage forcé au télétravail et les risques associés en matière de sécurité informatique, la société Malwarebytes a sondé plus de 200 responsables informatiques ou de cybersécurité aux États-Unis. Dans le secteur du Voyage, CWT a par ailleurs fait l’objet d’une cyberattaque.

Selon le rapport, 24 % des sondés ont entrainé des dépenses inattendues pour faire face à une faille de sécurité ou une attaque de logiciel malveillant. Un poste de dépense difficile à absorber alors qu’un quart des répondants explique que la pandémie a entrainé le gel de la quasi-totalité des promotions en cours, des restrictions de déplacements professionnels, la perte de contrats et de clients et parfois le licenciement de collaborateurs. Aussi, 20 % des organisations déclarent avoir été confrontées à une défaillance causée par un salarié en télétravail et 18 % ont reconnu que les problématiques de sécurité n’étaient pas une priorité pour leur salarié.

>> lire la suite

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.