image_pdfimage_print

L’année passée a été particulièrement tumultueuse. Mais la bonne nouvelle c’est que l’arrivée du printemps laisse entrevoir la lumière au bout du tunnel pour la plupart des marchés et que nous devrions ressortir de cette crise grandis. Toutefois, avant de nous précipiter à reprendre nos activités comme si de rien n’était, il paraît indispensable de prendre un moment pour réfléchir à ce que nous avons appris sur notre industrie, et sur nous-mêmes, pendant cette période éprouvante. C’est pourquoi, chez Expedia Group, nous avons pris le parti d’écouter attentivement ce que nos partenaires et nos voyageurs communs avaient à dire, pour être fin prêts à répondre au mieux à leurs besoins émergents en matière de voyage. Voici quelques-uns de nos constats.

Les voyageurs veulent voyager, selon de nouvelles normes de sécurité

Si les comportements des voyageurs ont été profondément impactés, le désir de voyager est toujours bien présent, mais à condition que des mesures de sûreté et de sécurité soient mises en place et communiquées. Les nouvelles normes doivent inclure des protocoles d’hygiène et de sécurité, avec des filtres applicables quel que soit le domaine d’activités, des notifications concernant les restrictions de voyage pendant l’expérience d’achat et l’enregistrement anticipé en ligne pour les hôtels et les voitures de location.

Nouvelle ère en matière de flexibilité des voyages

En essayant de répondre aux nouveaux besoins des voyageurs, l’un des principaux constats faits est le besoin de flexibilité. Huit voyageurs sur dix sont aujourd’hui plus susceptibles de choisir un établissement avec une politique d’annulation flexible[1]. C’est pourquoi nous avons fait en sorte que 70 % des tarifs d’hébergement sur les sites d’Expedia Group soient à présent remboursables. Ces innovations et nouveaux produits de voyage contribueront à redonner confiance aux voyageurs et, en définitive, à stimuler la demande auprès de nos partenaires d’hébergement.

Normalisation de l’inclusion dans les voyages

En disant que « chaque voix compte », nous nous mettons aussi nous-mêmes au défi d’écouter et de faire accepter tous les groupes de voyageurs, y compris les voyageurs LGBTQIA. Avec la réouverture progressive des frontières, les spécialistes de l’industrie estiment que les voyageurs LGBTQIA seront parmi les premiers à reprendre la route[2]. Cependant, nous savons d’expérience que le niveau d’inclusion varie d’une destination à l’autre. Par exemple, nous avons lancé l’année dernière un microsite destiné aux voyageurs LGBTQIA, où sont répertoriés les établissements démontrant un degré élevé d’inclusion. Nous sommes fiers de travailler aux côtés de nos partenaires d’hébergement pour soutenir cette cause et contribuer à la justice sociale.

Les partenaires d’hébergements ont besoin d’innovation et de technologies simples

Les hôteliers indépendants citent la complexité comme étant leur plus gros défi lorsqu’ils doivent adopter une nouvelle technologie. Il est donc primordial de leur permettre de prendre des décisions éclairées en un clin d’œil grâce à des outils simples à utiliser. Par exemple, des agents virtuels basés sur l’IA pour fournir aux hébergeurs une assistance à la demande afin qu’ils puissent obtenir des réponses à leurs questions de base et accomplir certaines tâches. La technologie aidera les hôteliers à réaliser certaines tâches plus rapidement et virtuellement à tout moment.

Anticipation de la demande des voyages vgrâce aux données

Les données seront la clé pour bien comprendre les tendances et les anticiper. Pour aider les professionnels du tourisme à savoir où en est le marché et comment la demande évolue. Cela permet aux hébergeurs d’avoir accès à des données en temps réel et ainsi de faciliter la prise de décision.

Contrôle de l’inventaire pour la distribution en gros

Les professionnels du tourisme doivent contrôler leur inventaire au sein d’un réseau complexe et fragmenté de distribution de gros. Par exemple, nous avons d’abord essayé de remédier à cela avec Marriott en 2019, via le « Programme de distribution optimisé ». Celui-ci a changé la donne, puisque Marriott a constaté une réduction de 80 % de ses problèmes de parité tarifaire dans les comparateurs d’hôtels. Cette solution permet d’exploiter de nouveaux secteurs de demande B2B, mais aussi de profiter d’au moins 100 000 agents de voyage et de plus de 1 000 API qui, ensemble, leur donnent accès à des millions de voyageurs aux quatre coins du monde.

Amélioration pendant les phases de récession

L’industrie du voyage repose sur les individus. L’an dernier, lorsque le monde touristique a compris l’impact substantiel de cette pandémie, nous avons voulu trouver des solutions pour aider chacun à affronter la tempête. C’est ainsi qu’un programme de formation gratuit conçu pour apporter de nouvelles compétences aux employés de l’industrie du voyage au chômage technique et aux partenaires d’hébergement plus petits a été lancé. Près de 2 000 personnes ont suivi les modules d’apprentissage en 2020 et le programme complet reste disponible sur la plateforme d’apprentissage en ligne.

Nous avons à présent entamé une nouvelle année. Une année porteuse d’espoir et, aussi, de voyages. La priorité est de rester à l’écoute, pour que les voyageurs reprennent confiance et que les professionnels du tourisme aient tout ce dont ils ont besoin pour relancer leur activité de la meilleure manière qui soit. Les voyages sont une force !

 [1] Une étude menée par Abritel révèle de nouvelles tendances dans le secteur touristique (2020)

 [2] Étude Harris Poll, 2020

Source : Chaque voix compte : vers un meilleur écosystème des voyages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.