Airbnb va reverser 58 millions d’euros de taxe de séjour en 2019

image_pdfimage_print

 

Source : Airbnb va reverser 58 millions d’euros de taxe de séjour en 2019

Bonne nouvelle pour les caisses des villes et communes françaises. En 2019, 28.000 d’entre elles ont perçu 58 millions d’euros de taxe de séjour sur les locations touristiques via la plateforme Airbnb, grâce notamment à l’automatisation de la collecte.

Un montant qui représente plus du double des 24 millions d’euros de taxe de séjour, perçue sur les locations entre particuliers effectuées sur la plateforme, que s’étaient partagés en 2018 quelque 23.000 villes.

10,5 millions pour les petites communes

Parmi les premières bénéficiaires : Paris, qui concentre quelque 65.000 annonces de logements, a perçu 15,3 millions d’euros en 2019, contre 7,5 millions l’année précédente. Elle est suivie par les métropoles de Marseille et de Nice qui ont respectivement touché 2,3 millions et 1,8 million d’euros. « Près de 20 % de ces recettes bénéficient à des communes de moins de 3.500 habitants », à savoir 10,5 millions d’euros, contre 3,2 millions d’euros en 2018, souligne toutefois Airbnb.

La plateforme est désormais tenue de transmettre aux communes des informations sur les locations, comme le nombre de voyageurs, les montants des réservations effectuées et l’adresse des hébergements. Par ailleurs, la loi Elan (Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique) sanctionne la non-collecte de la taxe de séjour par les plateformes de location touristique : celles-ci s’exposent à une amende allant de 750 à 2.500 euros.

Cette loi inflige en outre jusqu’à 50.000 euros d’amende aux plateformes ne transmettant pas le décompte >>>>>>> Lire la suite

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Derniers articles

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée à l’industrie du tourisme.