Suscinio

À Sarzeau, de grands travaux font redécouvrir le domaine de Suscinio

image_pdfimage_print

Aménagement d’un belvédère, démolition de bâtisses qui nuisaient à l’esthétique générale, circulation apaisée et parkings éloignés du site : le château de Suscinio bénéficie pleinement des travaux qui lui sont consacrés depuis septembre 2019. C’est le Département, propriétaire de l’ancienne propriété ducale, qui est à la manœuvre. La collectivité a fouillé dans ses poches et puisé assez loin pour en ressortir 3,7 M€. L’investissement est conséquent, le résultat à la hauteur de la somme dépensée.
La carte postale n’est plus la même, mais elle y a gagné en esthétique, dégageant une vue plus complète du château. On n’y pense même plus en voyant le site remanié, mais il y a quelques années encore, une longère était plantée juste en face de l’entrée du château de Suscinio, empêchant le visiteur d’embrasser parfaitement la totalité du monument. Achetée par le Département, puis détruite, elle a permis d’aménager un parvis en espalier qui donne de la profondeur et élargit le champ de vision. Le sol a été refait, pour rappeler la couleur sable du château : mélange de béton extrudé, de stabilisé et à certains endroits de pavés de style romain, comme l’a demandé l’architecte des bâtiments de France. « L’objectif est de passer de la notion de château, à celui de domaine, avec les marais, les villages et la mer », précise Xavier Domaniecki, directeur des routes et de l’aménagement au Département.

Limiter la présence des voitures

Les voitures peuvent toujours circuler devant le château, ne serait-ce que parce que c’est une des routes qui mènent à la plage. « Mais les voitures passent maintenant au chausse-pied », comme le dit David Lappartient, conseiller départemental et maire de Sarzeau, où est localisé Suscinio. Les voies ont été ramenées à leur portion congrue, la vitesse réduite à 20 km/h, bref, la priorité va plutôt aux piétons et les cyclistes désormais. La mise à distance des deux nouveaux parkings qui ont été aménagés bien en amont participe à cette volonté de limiter la présence des véhicules sur le site médiéval.

Alors, quelle volonté y a-t-il derrière ce remodelage en profondeur d’un patrimoine multiséculaire ? « Le château de Suscinio est un des témoignages clés de l’histoire de Bretagne et un des grands sites du département du Morbihan. Il était devenu fondamental de lui réserver un traitement à la hauteur de son importance. Mais il n’est pas question d’en faire un Mont-Saint-Michel du Morbihan », commente David Lappartient, sachant que le château accueille 200 000 visiteurs en temps normal. Débutés il y a un an et demi, les travaux vont se mettre en mode pause, le 21 mai, pour laisser passer la saison estivale et que les visiteurs n’aient pas la vue gâchée par des matériaux de chantier. Ils reprendront pour six mois ensuite, laps de temps durant lequel une voie cyclable devrait finir d’être aménagée entre Sarzeau et Suscinio.

Source : À Sarzeau, de grands travaux font redécouvrir le domaine de Suscinio

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée au tourisme.