À Rennes, des bricoleurs motorisent les fauteuils roulants pour 100 euros

image_pdfimage_print

Source : À Rennes, des bricoleurs motorisent les fauteuils roulants pour 100 euros

Une association récupère les batteries et moteurs de vélos électriques qu’un fab lab monte sur des fauteuils roulants. Une initiative open source pour améliorer la mobilité des personnes handicapées.

Motoriser sans se ruiner. « L’un de nos salariés se plaignait de ne pas avoir d’assistance électrique sur son fauteuil roulant. Ça lui aurait parfois rendu service pour suivre ses enfants ou se déplacer facilement », se souvient Yoann Veron, manager du fab lab de Rennes, My Human Kit.

>>> lire la suite

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Derniers articles

Veille Tourisme

Recevez chaque semaine notre veille métier et sectorielle dédiée à l’industrie du tourisme.